The Calamari Wrestler

Titre original : Ika resuraa

Origine : Japon

Année : 2004

Genre : Comédie, sport

Note : 5/10

Réalisateur :

 Casting :

 

Liens : IMDB


Avis :


Un ancien catcheur réincarné en calamar fait son grand retour pour tenter de récupérer son titre ainsi que sa petite amie. Mais quand on est calamar, la vie de tous les jours n'est pas très évidente, d'autant plus que d'autres créatures tentaculaires ou sur pattes font leur apparition pour se mesurer à lui !


Elle va se faire tentaculer.


Non non, vous ne rêvez pas. Vous avez bien lu le synopsis et vu les images. C'est bien un film. Il faut prendre le film comme une parodie, même si l'histoire n'a ni queue ni tête (mais plein de tentacules, par contre... euh désolé), même si la réalisation fauchée rappelle les pire films du genre des années 50, même si les acteurs sont tous plus pitoyables les uns que les autres...
Je crois que niveau jeu d'acteur, celui qui s'en sort le mieux c'est encore le calamar. Absolument tout dans The Calamari Wrestler, chaque réplique, chaque plan, est volontairement ridicule, kitsch, foireux et incroyablement niais. Mais le réalisateur assume pleinement et joue le jeu du nanar jusqu'au bout, arrivant même parfois à détrôner ses concurrents occidentaux pourtant bien fortiches dans ce domaine. Et vous pouvez me croire, ça va très loin dans la connerie, jusqu'aux scènes d'amourette entre un calamar et une humaine. On se marre du début à la fin devant cette chose improbable.

Il est évident qu'en jugeant ce film comme... un simple film, sa note frolerait le zéro pointé. Mais The Calamari Wrestler n'est pas qu'un simple film, c'est... un nanar tentaculaire !


par ultima le 01 Septembre 2006


Commentaires

par Olaf le 20 Septembre 2006 :


Premier film animalier de Minoru Kawasaki (il a déjà pondu un scarabée justicier et un koala employé de bureau, depuis), "Calamari Wrestler" est tout sauf un film sérieux. Et pourtant, c'est également tout sauf un film comique. Reprenant tous les poncifs du film de combat sportif (on a l'impression que le scénario est repompé sur Rocky), "Ika Resuraa" - de son titre original - assume le 1er degré volontaire avec des éléments totalement décalés. La réalisation foireuse et le jeu d'acteur tellement mauvais qu'il n'a rien à envier à Cüneyt Arkin (comprendront ceux qui connaissent) rendent la chose encore plus nanardesque, et donc plus agréable à regarder pour les amateurs. Mais comme tout nanar (volontaire ou non), il est assez lassant sur la longue, et on a du mal à en venir à bout. Enfin bon, il faut avouer que c'est tout de même une bonne partie de rigolade. Il fallait oser. Un film du 1er degré à prendre au 2nd degré.

Note : 6/10


Images :



1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15







Site optimisé pour Firefox et pas vraiment pour les autres navigateurs.
© 2006-2010 Olaf & ultima, tous droits réservés.
About me

Passez à Firefox ! Passez à Thunderbird ! XHTML 1.1 (à peu près) valide ! CSS valide ! [Valid RSS]