Loved Gun

Titre original : Rabudo gan

Origine : Japon

Année : 2004

Genre : Thriller, drame

Note : 7/10

Réalisateur :

 Casting :

Liens : IMDB


Avis :


Hayamada (Masatoshi Nagase) est un tueur. Fuyant son gang qui souhaite le voir moisir au fond d'une tombe, il rencontre par hasard Miyuki (Aoi Miyazaki), une adolescente paumée dont le père a tué sa femme avant de mettre fin à ses jours. Il tente de lui soutirer son cyclo de force, la menace même de son flingue qu'il nomme Akira, du nom de son père, mais rien n'y fait. La jeune fille ne cède pas et devant sa détermination, Hayamada, blessé à la tête abandonne avant de s'effondrer. Se réveillant à l'hôpital, il remarque que son Akira fêtiche a disparu, se débrouille pour retrouver Miyuki et constate qu'elle n'a pas été épargnée par la vie tout comme lui.
Sur leurs traces, le gang envoie Maruyama (Ittoku Kishibe), le propre oncle de Hayamada, un tueur expérimenté et impitoyable, et un jeune bleu un brin sanguin du nom de Taneda (Hirofumi Arai).


Règle N°1 du manuel du screenshot :
Choisir des images qui mettent le film en valeur.


Pour son premier film, Kensaku Watanabe aura pris pas mal de risques. Le choix d'une mise en scène dynamique par exemple. Des ellipses à foison, des flashbacks en veux-tu en voilà et autres mouvements et angles de caméra improbables. Mais bizzarement rien de trop tape à l'oeil, tout passe à l'écran sans vraiment nous gêner, au contraire. Ensuite, le choix hasardeux d'un scénario déjà vu maintes et maintes fois dans le cinéma de ce genre, en particulier au pays du soleil levant. Seulement voilà, l'histoire se révèle au final bien plus intéressante et subtile qu'elle n'y paraît, le réalisateur arrivant à mélanger flingues et poésie (le sens des couleurs des balles tirées indiquant le sentiment du tueur).


Règle N°2 du manuel du screenshot :
Éviter les images foireuses sorties de leur contexte.


Loved Gun a de sérieux atouts dans son jeu. À commencer par le casting, grande classe : Ittoku Kishibe, habitué de ce genre de films par le biais de Kitano ou encore du poutresque Shark Skin Man and Peach Hip Girl de Katsuhito Ishii, ainsi que Masatoshi Nagase, que j'ai pu voir dans le classieux Stereo Future, le vain Suicide Club ou encore l'hystérique Electric Dragon 80000V, sont tous deux brillants dans leurs rôles de tueurs redoutables mais paradoxalement dévorés par leurs sentiments. Car le film dégage une certaine mélancolie et distille une pléïade d'émotions qui n'est pas sans rappeler les films de Kitano. Et enfin il serait fort dommageable d'oublier la si jeune et pourtant si talentueuse Aoi Miyazaki qui a l'art de choisir ses films et surtout de les mettre en valeur par un jeu d'acteur plus vrai que nature. Et pour ceux qui pensent qu'elle ne sait pas jouer autre chose que des personnages paumés et dépressifs à la limite de l'autisme (qui a dit comme Tadanobu Asano ?), je vous laisse le soin de la découvrir dans certaines scènes plus "mouvementées" et vous verrez qu'elle sait tout faire (qui a dit comme Tadanobu Asano ?). Ouais bon ok, je fais peut-être une fixette sur elle, mais elle le mérite.


Règle N°3 du manuel du screenshot :
Éviter de montrer l'héroïne à tout va, aussi belle soit elle.


Le film a toutefois quelques longueurs par moments, mais rien de vraiment dramatique. Mettons ça sur le compte du manque d'expérience (cela dit, beaucoup de réalisateurs auraient aimé avoir fait un aussi bon premier film). Toujours est-il que les idées sont là, le style est plaisant et les choix du casting sont on ne peut mieux. Que dire de plus... Vivement le prochain ?


par ultima le 08 Mars 2007


Images :



1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60

61

62







Site optimisé pour Firefox et pas vraiment pour les autres navigateurs.
© 2006-2010 Olaf & ultima, tous droits réservés.
About me

Passez à Firefox ! Passez à Thunderbird ! XHTML 1.1 (à peu près) valide ! CSS valide ! [Valid RSS]