Hana & Alice

Origine : Japon

Année : 2004

Genre : Comédie, drame, romance

Note : 7/10

Réalisateur :

 Casting :

Liens : IMDB


Avis :


Hana (Anne Suzuki) et Alice (Yû Aoi) sont toutes les deux amies. Insouciantes et espiègles, mais chacune a son style. Hana adore les fleurs et passe son temps à fantasmer sa vie. Alice, elle, rêve de devenir mannequin mais manque cruellement de confiance en elle. Un jour dans le métro, elles vont flasher sur deux garçons, Hana n'hésitant pas à prendre en photo et à suivre l'un d'eux, Masashi Miyamoto (Tomohiro Kaku). L'année d'après ils se retrouvent dans le même lycée. Hana commence à le suivre et assiste à un accident où Masashi percute violemment un store et s'effondre. Hana en profitera pour lui faire croire qu'il est devenu amnésique et qu'elle et lui sortaient ensemble. Et Alice serait son ex...
Masashi la croit, à mesure où il commence à éprouver des sentiments pour Alice...



Un film léger, peut-être un peu trop léger justement. Shunji Iwai nous a habitués à des histoires plus denses, plus recherchées. De ses précédents films, il n'en conserve que la fraicheur et une maîtrise formelle toujours aussi exemplaire. Le thème cher au cinéaste, l'adolescence, a ici plus que jamais la part belle, mais contrairement à son précédent effort, All About Lily Chou-Chou, Hana & Alice se veut nettement plus joyeux... et nettement moins sombre. Le film est long, près de 2h20, pour au final ne raconter que peu de choses, mais peu importe. On rigolera face à certaines situations (car oui, Hana & Alice est par moments très drôle), on s'émouvra pour les deux héroïnes, de leurs peines, de leurs désillusions, on se complaira dans de sublimes plans éveillant en nous la nostalgie d'une époque où tout était plus simple, où tant de choses de la vie restaient à découvrir. Le pouvoir onirique d'Iwai est toujours là. Sa capacité à si bien cerner les émotions aussi. Il ne lui manque qu'une histoire un peu plus élaborée pour être parfait.



Faisons le petit tour d'horizon habituel des acteurs si vous le voulez bien. Encore une fois, le casting a très bien été choisi. Anne Suzuki interprétant Hana excelle dans toutes les facettes qui composent son personnage. Yû Aoi qui joue Alice est comme à son habitude brillante. Malgré tout elle m'a encore une fois époustouflé lors d'une scène où elle auditionne et se met à danser. Je ne la savais pas aussi douée en danse (superbe scène au passage). Yû, wo ai ni ! (Qu'ai-je dit ? Vous le saurez en regardant Hana & Alice ! :D) Enfin, Tomohiro Kaku qui interprète le fameux Masashi Miyamoto complète le trio avec une naïveté, une maladresse et une façon de s'étonner hilarante.



Oui, Hana & Alice est l'un de ses moins bons films, mais il reste malgré tout bien supérieur et infiniment plus intéressant que la majorité des films actuels.


par ultima le 22 Mai 2007


Images :



1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52







Site optimisé pour Firefox et pas vraiment pour les autres navigateurs.
© 2006-2010 Olaf & ultima, tous droits réservés.
About me

Passez à Firefox ! Passez à Thunderbird ! XHTML 1.1 (à peu près) valide ! CSS valide ! [Valid RSS]